Une science inexacte

Rédigé par Nathalie LEGRAND - - Aucun commentaire

Certain(e)s pourront être étonnés à la lecture de ce billet d'humeur et penser : Mais pourquoi écrit-elle cela ? On le sait déjà ! Tout ceci est évident.

Et bien, je pense qu'il est parfois nécessaire de rappeler « l'évidence » pour ceux et celles qui débutent et pour les confirmé(e)s qui auraient tendance à se décourager.

La communication ! Voilà un point indispensable quant on est à la tête de son entreprise. Mais quand on n'a pas, comme moi, un budget conséquent, il faut savoir essayer, ruser, réfléchir et ... lâcher prise ! Lâcher prise en effet, car c'est une science inexacte et il n'y a pas de règles. Enfin, il en existe quelques unes élémentaires, comme soigner son logo, ses photos, s'exprimer correctement et faire attention à son orthographe entre autre. Ces points sont assurément nécessaires pour se démarquer positivement. Il n'est nullement indispensable d'étaler votre vie personnelle. Le fait de mentionner que vous avez oublié belle-maman sur l'aire d'autoroute ne fera pas plus vendre vos réalisations. C'est un travail qui demande de la régularité et de la maîtrise. Un équilibre est à trouver entre le suffisant et le pas trop.

Une fois ces points, à peu près, maîtrisés , je ( et oui je repasse à la première personne du singulier) me suis essayée puis jetée sur les réseaux sociaux. En effet ce sont mes principaux vecteurs de communication. Je n'aborderai que ceux que j'utilise régulièrement c'est-à dire Facebook, Twitter et Google Plus. J'ai pu observer que la fréquentation des réseaux sociaux n'était pas des plus régulière. Il y a des jours et des créneaux horaires où il y a plus de visites. Par exemple, il y a plus d'affluence le lundi, le vendredi et parfois le weekend. Je dis bien parfois, car ce point n'est pas une règle absolue et d'autres jours peuvent être marqués par de nombreuses visites inattendues, ceci restant une exception.

Je me sers aussi du calendrier afin de connaître les dates de ponts ou de weekends prolongés pour savoir si je me lance ou je ne me lance pas : de quoi s'arracher parfois les cheveux . Mais là encore, j'ai pu être surprise agréablement par des visites ou des demandes d'amis parfois de façon conséquente pendant des périodes de repos prolongé ou de températures estivales.

Alors rien de nouveau me direz-vous ? Ce travail énorme d'investissement pas toujours valorisant demande aussi du lâcher-prise sous peine de s'y perdre et d'en devenir totalement dépendant. En effet, la communication peut-être chronophage et il est indispensable de s'accorder des pauses pour se ressourcer et repartir plus motivée. Il y a des facteurs non maîtrisables dans ce vecteur aussi puissant que la communication qui envahissent notre quotidien. Il est bon, de temps en temps, de laisser faire le hasard et la joie en sera d'autant plus grande si une vente ou un commentaire positif se présente.

Conclusion : Il n'existe pas de règle absolue pour communiquer sur son entreprise !

 

Mais, si vous êtes arrivés à lire en entier ce billet d'humeur, sachez que ce blog va évoluer très prochainement. Vous retrouverez bien entendu mes billets de bonne ou de mauvaise humeur et je vous dévoilerai ma dernière oeuvre. Un indice : j'aime être là où où m'attend pas. Plus que quelques jours à patienter.

Partage en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Classé dans : Création - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot nsom ? :