Mes inspirations

Mes inspirations d'entre les lignes.

Vous allez pouvoir découvrir à travers ce petit inventaire des auteurs qui m'ont inspirée et ce bien avant que l'écriture ne s'impose comme une évidence dans ma vie. Ces auteur(e)s et poètes ont traversé mon existence et m'ont fait découvrir le champ des possibles. Leurs écritures ont fendillé mon cœur et mon âme afin de pouvoir y laisser pénétrer les lumières de l'amour et de la liberté. Ces livres, j'aime les deviner jamais très loin de moi. Ils sont comme le verre de lait qui réconforte ou comme le feu de cheminée qui réchauffe. La majorité de ces lectures m'a été conseillée par une amie de longue date. Pour la petite histoire nous sommes nées le même jour.
Volontairement, je prends le parti de ne pas résumer ces ouvrages, d'autres sites le font beaucoup mieux que moi. De même, que je n'aborderai pas plus en détails ce qu'ils m'ont apporté. Ceci relève du personnel et de l'intime.

Christian Bobin :

  • Geai
  • Louise amour
  • Tout le monde est occupé
  • Souveraineté du vide
  • La plus que vive
    Etc...


Christianne Singer :

  • Du bon usage des crises
  • Derniers fragments d'un long voyage

 

Pierre Rey :

  • Une saison chez Lacan


Une de mes autres inspirations est le roman policier. Les premiers, je les ai découvert alors que j'étais en vacances chez ma grand-mère. J'avais 12 ans et les auteurs étaient Roger Borniche et Pierre Bellemare. Depuis j'ai fait la connaissance avec beaucoup d'autres écrivains spécialiste du genre : M. Higgins Clark, Michaël Connely, J.C. Grangé, D. Preston, J. Nesbo, F. Vargas et bien d'autres encore. Au fil du temps, j'ai délaissé certains auteurs pour mieux en découvrir d'autres. Mes choix d'achat peuvent tout aussi bien se faire sur un résumé, un titre ou un auteur, cela dépend du moment et de mes ressentis.

Aux fils du temps, d'autres lectures et d'autres auteur(e)s ont traversé et rempli ma vie : M. Chapsal ( L'inventaire), P. Delerm (La première gorgée de bière), L. Gaudé (La porte des enfers), D. Kennedy (L'homme qui voulait vivre sa vie), N. Châtelet (La dernière leçon), etc... Il serait bien trop long et inutile à prolonger cette liste non exhaustive. J'aime à croire que ce sont les livres qui nous choisissent et non le contraire. En effet, toute notre vie est jalonnée d'interrogations, d'émotions et de pensées qui guident nos choix de lecture. C'est l'heureux constat que je peux dresser en feuilletant le petit carnet vert sur lequel je note les titres et les auteurs de tous les ouvrages qui sont passés entre mes mains jusqu'à aujourd'hui.
Pourquoi mes inspirations d'entre les lignes ? Tout simplement, les titres et les auteurs pré-cités sont là comme des indices pour mieux comprendre mes influences, mes questionnements ainsi que mes enthousiasmes passés, présents et futurs. Je vous laisse donc me découvrir à travers ces lignes, libre à vous de vous en saisir, de les partager, de ne rien en faire. Je suis une simple messagère qui vous a déposé ses confidences. Prenez en soin.

 

Mes inspirations d'entre les notes.

La liste de mes inspirations serait incomplète si je ne couchais pas aussi mes émotions musicales. La musique a toujours fait partie de ma vie et est souvent une source d'inspiration directe ou indirecte. Directe dans le sens ou un air, un hit du moment peut m’entraîner dans l'écriture d'un billet d'humeur par exemple. Dans ces moments là, le son et le rythme d'une mélodie semblent guider tout autant mes pensées que mon écriture. Je ne peux pas plus commenter ni analyser ce « phénomène » jugé, peut-être comme étrange, je le laisse venir et me traverser tout simplement. Quant à un effet indirect, il s'agit plus là de mots, d'idées, de ressentis à l'écoute d'une chanson qui m'interpellent, m'ébranlent et sur lesquels je vais m'appuyer pour écrire.

Je suis fidèle à des auteurs/interprètes français favoris comme Calogero, Zazie, S.Lama, F.Cabrel, J.J. Goldman, J.M. Jarre, etc...
Mon cœur peut tout aussi bien balancer pour Muse, Coldplay, U2, etc...

Tout comme la lecture, j'apprécie des chanteurs et des titres que je peux écouter dix fois d'affilée pour les oublier quelques jours après : Pink (What about us), Kadebostany (Castle in the snow).

D'autres que je qualifie d'indémodables comme N. Ferrer (Le sud), Bashung (Album Bleu Pétrole) m'accompagnent encore régulièrement.

J'aime les beaux textes français aux mots ciselés, à la tournure fine, aux sens légers ou graves : F. Cabrel (Partis pour rester), Calogero (Le vélo d'hiver), S. Lama (Les muses)

Et puis il y a LA chanson qui résonne dans mes oreilles à un moment clé de mon existence, celle qui me parle, qui me porte au bord des larmes et qui semble juste avoir été écrite pour moi, pour aujourd'hui : Amir (On dirait)

Une liste serait bien trop longue à déployer mais y réfléchir m'a fait du bien et m'a fait disposer le casque sur les oreilles.