Artiste je suis devenue !

Rédigé par Nathalie LEGRAND - - Aucun commentaire

Il m'a fallu du temps pour me définir en tant qu'artiste. C'est à travers les retours positifs des gens sur mon travail, la bienveillance de mon amie Katia et de mon entourage que je me suis autorisée à me définir en tant que telle.
Qu'est ce qu'une artiste me diriez vous ?

Je me suis posée la question et je vais recopier la définition trouvée sur internet.

Sens n°1 : Personne qui crée des œuvres-d'art

Sens n°2 : Personne qui produit des œuvres suscitant une émotion ou un sentiment et invitant à la réflexion . Elle exerce un savoir faire, un art.

Elle me correspond bien cette définition. Je m'y reconnais.

Artiste/Créateur, Créateur/artiste ?

Y a t-il une différence entre ces deux mots ?

L'aspect créatif entre en ligne de compte pour un artiste; c'est évident. Mais je pense que le contraire n'est pas toujours vrai. Le mot créateur est utilisé à toutes les sauces. Il est galvaudé en même temps que l'explosion des loisirs créatifs et de la mode à faire soi-même. Il a perdu, à mon avis, son sens noble et premier dans le contexte sociétal du moment.

Pour ma part être un artiste, c'est avoir un univers. Un artiste se doit d'évoluer, de s'épanouir dans sa technique et dans la réalisation de ses créations. On ne naît pas artiste (sauf exception rare), on le devient. C'est un travail de maturation nécessaire et d'inspiration sans cesse renouvelée. Il serait incorrect de ma part d'oublier un point important dans la notion d'artiste : la formation qui peut amener et/ou conforter certaines personnes sur cette trajectoire. Dans cette dénomination d'artiste, le ou les matériaux utilisés ont une part essentielle pour la majorité d'entre nous. Il est plus probable de nommer un peintre, un couturier, un graphiste, un musicien comme artiste. Et pourtant, je pense que la matière, l'instrument ou l'outil même pour exercer son art n'entrent pas en lice dans la qualité du résultat (à titre d'exemple, je ne sais pas jouer du piano).

Je pense que les mentalités ont a évoluer sur ce point comme l'image de la « fimo » qui ne l'oublions pas nomme une marque et pas une matière. Cette dernière est de l'argile polymère, matière qui reste facilement accessible à une majorité de personne et relativement facile dans son utilisation, en tout cas dans un premier temps. Par la suite, tout est une question de travail, technique, d'inspiration etc...

Même si cette notion d'artiste est juste et me correspond, je sais que du temps et beaucoup de travail seront encore nécessaire pour que je la vive et l'assume pleinement. Certains penseront peut-être que mes propos sont prétentieux. Cela ne m'appartient pas ou plus. Ce cheminement est le fruit de mon travail et d'une évolution personnelle. Ce dernier point fera l'objet d'un autre chapitre de mon histoire dans les prochains mois. Libre à chacun de s'auto-définir comme bon il le souhaite.

J'ai écrit cet article en pensant à des artistes et je l'assume comme Christine Léoni (la déco de cri), Emma Hysae, Valèrie (Aledorval) et j'en oublie bien d'autres...

Ces choix me sont personnels et pas tout à fait dénués d'affects mais ils me sont aussi nécessaires dans mon monde d'artiste.

A toutes fins utiles, je précise que toutes mes créations sont réalisées sans moule et par moi-même.

Partage en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot aofla ? :