Accompagnement

Le développement personnel est-il possible dans le couple ?

Rédigé par Nathalie Legrand - - Aucun commentaire

J’avais envie pour cette nouvelle chronique d’aborder une étude de situation. L’idée m’est venue d’une publication repérée sur FB, celle d’un homme posant la question suivante : « Peut-on faire du développement personnel quand on est en couple ? ». De prime abord, l'interrogation peut paraître futile, et même apparaître comme peu intéressante. Mais en réfléchissant plus avant, elle met en avant l’avantage de savoir comment un désir d’évolution, de changement, de cheminement (à chacun d’adopter les termes qui lui conviennent) peut se présenter, voire s’imposer à et en nous.
Pour mieux comprendre, voici quelques-uns de ses propos. Dans un premier temps, cette personne exprimait le fait « qu’elle se mettait des barrières dans son couple » sans fournir plus de détails puis que, je cite « pour le bien de celui-ci ( de son couple), il fallait se libérer un jour » et prétendait enfin que la plupart des gens agissaient comme lui. Sur cet ultime point, il est envisageable d’imaginer que certainement bousculé par ses états intérieurs tout autant inconnus qu’interrogeant, cet homme se rassurait aussi bien qu'il le pouvait. En effet, penser qu’il n’était pas seul dans cette situation paraissait être, pour lui, une option réconfortante. À travers ce cas de figure, on peut voir qu’il est possible d’agir de différentes manières lorsqu’une force ancrée au plus profond de soi-même vous place au pied du mur, celui de votre prise de conscience. Cette dernière provoque alors réactions, questionnements et controverses face auxquels il n’existe pas de mode d’emploi du comment procéder. Phénomène aussi attirant que mystérieux, mais, qu’à mon avis, il serait délicat d’écarter voire d’ignorer.

Lire la suite de Le développement personnel est-il possible dans le couple ?

Une séance de coaching gratuit ? Ça vous dit ?

Rédigé par Nathalie Legrand - - Aucun commentaire

C’est une proposition de développement personnel gratuite et les quelques réactions qui s’en sont suivies qui m’ont poussée à vouloir réfléchir sur le sujet du gratuit dans la relation d’aide. En effet, quel n’est pas mon étonnement, il faut bien l’avouer agacé, de voir régulièrement fleurir ici et là des propositions d’accompagnement non rémunérées, des séances de coaching offertes voire des personnes à la recherche d’un de leur congénère (docile) à coacher pour valider une fin de formation.

Avant de poursuivre au delà, je souhaite faire un pas de côté afin de donner la définition de ce qui est au cœur de ce sujet : la relation d’aide. Effectivement, même si, je ne l’aborde pas de manière frontale, elle est la composante des réflexions qui vont suivre. Selon Carl Rogers, la relation d’aide est une des formes interpersonnelles ayant pour vocation de favoriser chez l’autre, la croissance, la maturité, une plus grande capacité à affronter la vie en mobilisant ses propres ressources.

Pour en revenir sur cette initiative produite sur Facebook, ainsi que sur son principal argument « de ne pas vouloir s’enrichir », je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec le bénévolat dont l’origine d’un des courants se situe au Moyen Âge avec la prise en charge par l’église des écoles, des hôpitaux et des orphelinats. D’ailleurs, j’aime à penser que les valeurs de cette pratique résonnent consciemment ou inconsciemment chez celles et ceux qui font le choix d’œuvrer de manière charitable et non rétribuée. Le pourquoi de cette volonté, tant soit peu qu’il fut nécessaire d’y apporter une réponse ne m’appartient pas.
 

 

Lire la suite de Une séance de coaching gratuit ? Ça vous dit ?

Changer, c’est commencer une révolution

Rédigé par Nathalie Legrand - - Aucun commentaire

Telle une continuité de mon billet d’humeur précédent, j’avais envie de coucher sur le papier (ou plutôt sur l’écran) quelques analyses concernant les publications de demandes d’aides, de conseils, que j’ai tout à loisir de parcourir sur les groupes de développement personnel. En effet, à bien les lire, presque à les disséquer, ces confidences à ciel ouvert démontrent beaucoup plus de choses sur ceux qui les postent, que les apparences veulent bien le laisser paraître. Alors oui, mon unique référence pour mes écrits sera encore une fois les réseaux sociaux. Mais ceux-ci ne seraient-ils en passe d’être le reflet de « la vraie vie », puisqu’il faut bien l’avouer, la vraie vie, celle de dehors, n’existe plus vraiment. C’est juste qu’elle fait semblant, et ce depuis des mois.
Pour en revenir au cœur du sujet, je me suis tout d’abord penchée sur les publications du dimanche soir. Au-delà d’exprimer un mal-être, ces dernières dégagent un blues, un vague à l’âme (sans doute) chronique qui amènent les personnes à déposer leur mal-être que l’on peut presque deviner, entre les mots et les non-dits, existentiel. Ces écrits, je les pressens souvent empreints d’espoirs tout autant que de résignations. Un espoir chevillé au corps, une résignation agrippée aux tripes. Qu’est-ce qui m’amène à penser une telle conclusion ? Un remerciement laconique presque retenu et encore quand il existe, une impression floue aux allures de réalités d’être moi-même aussi passée par là.

 

Lire la suite de Changer, c’est commencer une révolution

Le coaching dans tous ses états

Rédigé par Nathalie Legrand - - Aucun commentaire

Je souhaitais écrire un billet d’humeur sur le coaching afin de partager avec vous mon point de vue sur le sujet. Il faut savoir que le coach peut exercer dans différents domaines tels que l’entreprise, le sport, etc... Celui qui m’intéresse aujourd’hui c’est le coach en développement personnel. En effet, ayant élargi depuis peu mon activité à l’accompagnement, je me suis penchée plus avant sur cette profession qui semble, au fil du temps, s’être débarrassée de son statut de phénomène de mode pour s’inscrire et s’ancrer dans une véritable demande de la société. La preuve en est. De nombreuses écoles dispensant des cours, proposent des formations (certaines agréées par l’état) et délivrent des diplômes. Pour confirmer ce fait, il faut savoir que pas moins d’une centaine d’écoles de formation de coaching ont vu le jour entre le début des années 2000 et 2018. Bien que je connaisse déjà quelque peu cette profession, je l’ai découverte davantage via le biais de groupes évoluant sur les réseaux sociaux. Outils de notre époque tout aussi labyrinthique qu’indispensable pour pouvoir mettre en exergue son activité. Bon je l’avoue, bien que ce terme ait été recueilli entre les fines pages du célèbre Petit Robert, je ne lui porte pas une grande affection et lui préfère celui d' accompagnement.

Lire la suite de Le coaching dans tous ses états